Chambres d’Hôtes et gite près de Troyes, Aube-Champagne
Réservation : 03 25 37 34 40

Troyes et L’Aube

TROYES

La Villa Primerose et ses chambres d’hôtes sont proches de Troyes et des magasins d’usines.

20 minutes suffisent pour se rendre à Troyes dans un hébergement propice à la détente et aux loisirs.

5 chambres d’hotes toutes diffrérentes ont été aménagées pour votre confort et votre plaisir.

Troyes, Capitale historique de la Champagne,

Troyes constitue pour nos hôtes une étape touristique, culturelle, gastronomique ( des petits restaurants à prix doux où déguster un Champagne aubois encore méconnu)

La ville se découvre facilement à pied !

Troyes c’est aussi l’endroit rêvé pour faire son shopping aux prix d’usine à moins de deux heures de Paris.

En flânant dans son cœur historique, affectueusement surnommé le « Bouchon » (de Champagne, bien sûr !) par les Troyens en raison de sa silhouette vue d’avion, les amateurs de villes historiques seront conquis : églises gothiques illuminées par les vitraux classés, maisons à pans de bois multicolores, hôtels particuliers Renaissance, patrimoine industriel réhabilité… toutes les époques sont représentées,

des musées prestigieux et originaux, des universités en plein essor, des petits restaurants à prix doux où déguster un Champagne aubois encore méconnu… Une ville qui bouge où il fait bon vivre toute l’année !

Plan troyes - centre ville en forme de bouchon de Champagne Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - rue emile zola troyes (10) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - rue emile zola troyes (5) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - rue champeaux troyes (53)

Les magasins d’usine de Troyes, une proximité apréciée de nos hotes

Nous tenons à la disposition des clients de nos chambres d’hotes des bons de réductions de 10 et 15 % suplémentaires (hors périodes de solde).

L’agglomération troyenne représente le plus grand centre de magasins d’usine d’Europe et en est le berceau historique, avec des prix imbattables sur les vêtements de marque et des services pour occuper toute la famille.

Les trois principaux pôles sont situés sur les communes de Saint-Julien-les-Villas et Pont-Sainte-Marie. A eux seuls, ils rassemblent plus de 300 boutiques sur plus de 90 000 m2 de surface de vente.

Ils attirent plus de 4 millions de visiteurs par an, dont 2,8 millions en provenance de l’extérieur du Département de l’Aube, venus profiter d’alléchantes réductions de 30 % à 80 % sur l’habillement, les chaussures, le linge de maison…

 

Balade dans le temps : un peu d’histoire de Troyes

Troyes a été épargnée par les bombardements et garde son charme authentique riche d’un passé remontant à la préhistoire (présence de nombreuses mégalithes au nord ouest du département).

La situation stratégique de Troyes (point de rencontre de plusieurs voies romaines) explique un développement rapide de l’activité « Augustobona » dès le 1er siècle

Les vestiges de cette époque sont nombreux, Troyes regorge de riches sites archéologiques, le résultat des fouilles est partiellement exposé au musée St Loup de Troyes.

Troyes continuera à prospérer jusqu’au 4ème siècle où elle fut ravagée par des incendies lors des invasions Germaniques.

L’évangélisation apporte à Troyes son premier évéché au 4ème siècle. Troyes continue son expansion pendant les règnes de Clovis, Charlemagne…., protégée par ses fortifications.

 

En 890, la ville est ravagée par les invasions nomades, malgré cela une première cathédrale et un hôpital s’élèvent.

Troyes attachée au duché de Bourgogne est ensuite placée sous l’autorité des « très glorieux Comtes de Champagne » qui vont permettre l’essor de Troyes en particulier des Foires de Champagne qui attirent toute l’Europe (comme les magasins d’usines aujourd’hui)

C’est Hugues de Payns qui crée l’Ordre des Templiers en 1118.

A la fin du 12ème siècle de vastes travaux d’agrandissement sont entrepris, suit un renouveau artistique et culturel avec Chrétien de Troyes.

Troyes acquiert son dessin définitif en forme de bouchon de Champagne au début du 13 ème sous Thibault IV. Ce sont les tracés des canaux qui l’entourent et la protègent qui lui donnent cette forme originale.

C’est sous Philippe le Bel que la Champagne se trouve réunie au royaume de France par un heureux mariage avec Jeanne d’Artois (fille de Blache).

Troyes subit les querelles intérieures au royaume et ouvre ses portes à Henri V d’Angleterre pendant la guerre de 100 ans.

Jeanne d’Arc et Charles VII entrent dans la ville le 10 juillet 1429 qu’après le traité d’Arras en 1435.

La prospérité n’est de retour à Troyes qu’au début du 16ème siècle.

Textile, tannerie et papeterie se développent, Troyes est la 5ème ville de France sous le règne de Francois 1er.

En 1524 un gigantesque incendie détruit 1500 habitations ce qui donnera à une partie de Troyes un urbanisme plus moderne (quartier du Beffroie et Crancels).

La première moitié du 17ème est morose pour les Troyens.

Troyes renoue avec la prospérité passée avec l’arrivée au pouvoir de Louis XIV.

A l’époque, c’est l’édition qui fait la renommée de Troyes avec notamment les « livrets bleus » ancêtres des livres de poche.

Les guerres auront raison de cette reprise économique.

La ville est accablée par les impôts.

C’est le textile au début du 18ème qui redonne un nouveau départ à Troyes (premier métier à tisser mécanique en 1746)

C’est « la mondialisation de l’économie » avec les traités de libre échange avec l’Angleterre qui mettra au chômage nombreux ouvriers de l’industrie du textile Troyen… la révolution pointe.

L’arrivée au pouvoir de Napoléon, qui fit ses études à l’Ecole Militaire de Brienne-le-Château dans l’Aube, marque l’histoire de la ville de Troyes.

Mais Troyes est surtout marquée par la misère engendrée par les campagnes Napoléoniennes.

L’arrivée en 1840 des première machines à vapeur relance l’industrie du textile qui assurera la prospérité de toute la région pendant plus d’un siècle.

La ville aux cents clochés devient peu à peu la ville aux 1001 cheminées.

Un dicton populaire disait : « Que fait-on à Troyes ? …. On y sonne ! »  car églises, couvents, abbayes et autres édifices religieux parsemaient jadis la cité.

Aujourd’hui il subsiste 10 églises dans la ville de Troyes

Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - cathedrale (26) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - cathedrale (17) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - cathedrale (19) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - cathedrale (33) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes sur en Champagne - cathedrale (21)
  • CATHÉDRALE SAINT-PIERRE SAINT-PAUL (XIIIe – XVIIe)Place Saint Pierre
  • BASILIQUE SAINT-URBAIN (XIIIe)Place Vernier
  • EGLISE SAINT-PANTALEON (XVIe – XVIIIe)Rue de Vauluisant
  • EGLISE SAINTE-MADELEINE (XIIe – XVIe)Rue de la Madeleine
  • EGLISE SAINT-REMY (XIVe-XVIe)Place Saint-Rémy – quartier des Halles(zone piétonne)
  • EGLISE SAINT-NICOLAS (XVIe)Bd Victor Hugo – rue Huguier Truelle
  • EGLISE SAINT-JEAN-AU-MARCHÉ (XIIIe-XVIe)Rue Mignard – Place du Marché au Pain(secteur piéton)
  • EGLISE SAINT-NIZIER (XVIe)Place Saint-Nizier – derrière la Cathédrale
  • EGLISE SAINT-MARTIN-ES-VIGNES (fin XVIe – XVIIe)Rue de la Reine Blanche
  • EGLISE NOTRE-DAME DES TREVOIS (XXe) 97, bd Jules Guesde

Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes en Champagne - place et eglise saint remy - (2) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes sur en Champagne - eglise saint urbain troyes (140) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes sur en Champagne - ruelles (16) Reportage Chambres d'hotes Villaprimerose Troyes sur en Champagne - cathedrale (24)

L’épopée Napoléonienne se termine une fois encore par l’occupation de Troyes des prussiens en 1870.

 

C’est également à cette époque, précisément en 1890 que la Villa Primerose fut édifiée par une riche famille de brasseurs Alsaciens. La Villa Primerose à connue 4 familles depuis sa construction, elle a été transformée en chambre d’hôtes en 2007 par la famille DESGUY.  Cet Hotel Particulier style Mansart dotée d’une toiture à l’italienne,  comporte 5 chambres spacieuses ( Troyes, Reims, Chalons, Mery, Mailly) et permet d’accueillir jusqu’à 15 hotes.

Les chambres d’hotes de la villa primerose bénéficient  de leur proximité directe avec Troyes, les magasins d’usines, Autoroute A26, les grands lacs de champagne

50Chambre hote pres Troyes en Champagne demeure historique 1890Illustration ancienne, chateau de la brasserie, villaprimerose Villaprimerose vue du centre ville 1chambres hotes hotel particulier champagne

Entre  1939 et 1945 Troyes subit 4 ans d’occupation allemande.

Le centre-ville de Troyes  échappe aux bombardements.

Au lendemain de la Libération de Paris, le 26 Août 1944, le Général américain Patton

délivre Troyes

En 1963 : Charles de Gaulle, Président de la République, est accueilli à Troyes.

Depuis 2004 la ville de Troyes s’est engagée dans une valorisation de son patrimoine, par le

biais de l’inscription et de la candidature à différents Labels internationaux.

Label «Patrimoine mondial de l’Unesco» dans la rubrique «domaine immatériel», qui s’appuie sur les grands noms des XI°-XII° siècles tels que Chrétien de Troyes, Rachi et Bernard de Clairvaux.

Label «Registre Mémoire du Monde» de l’Unesco avec le fond documentaire de

l’abbaye de Clairvaux (XII° et XVIII°) conservé à Troyes.

Label «Patrimoine de l’Europe» en tant que capitale de la Maille aux XIX° et

XX° siècles.

Label «Ville d’art et d’histoire» axé sur le «beau XVI° siècle troyen» en matière d’architecture, de sculpture et de vitrail.

Troyes comporte 62.612 habitants et 124 966 avec l’agglomération troyenne, selon le recensement 1999.

La ville de Troyes est Jumelée avec Chesterfield (GB), Darmstadt (D), Tournai (B), Alkmaar (NL), Zielona-Gora (POL), Troyes est le coeur d’un ensemble urbain réunissant plus d’une dizaine de communes : Barberey, Bréviandes, Buchères, La Chapelle Saint Luc, Lavau, Les Noës, La Rivière de Corps, Pont Sainte Marie, Rosières, Saint André les Vergers, Saint Julien les Villas, Saint Parres aux Tertres et Sainte Savine…

…Chacune d’elle possède sa personnalité.

Si vous êtes amateur d’art sacré, n’hésitez pas à aller à leur découverte. La plupart d’entre elles recèlent de beaux exemples d’architecture religieuse, en particulier du XVI° siècle…. Certaines, au bord de la Seine, sont propices à des promenades champêtres.

Une raison de plus pour faire le détour dans les Chambres d’Hôtes de la Villa Primerose… près de Troyes et des magasins d’usine.

Splendeurs de l’architecture Renaissance de Troyes en Champagne

Pour vous faire découvrir les joyaux de l’architecture XVIe et néo- Renaissance de Troyes, nous mettons à votre disposition une carte détaillant un circuit parcourant le centre historique. Vous pouvez télécharger en cliquant sur ce lien le plan de ce « circuit découverte de Troyes».

Dès 1964, Troyes devient, avec 14 autres villes de France, ville pilote pour

la mise en place d’un secteur sauvegardé « loi Malraux » de 52 hectares.

La plupart des maisons du centre-ville datent de 1530, période de reconstruction qui suivit le fameux Grand Incendie de 1524, après lequel nos beaux pans de bois furent recouverts systématiquement d’un enduit grisâtre pour les protéger.

Sous Sully et Colbert, les maisons seront dissimulées par un crépi, les encorbellements seront interdits.

Après 4 siècles de grisaille, Troyes, retrouve le charme de la couleur. ce qui

constitue bien un retour à la tradition conforme aux documents retrouvés dans les cartons et aux gravures d’époque.

La réussite la plus populaire est celle d’un grand magasin en plein centreville.

Parmi d’autres réhabilitations réussies : l’une des seules maisons datant du XVe siècle restant à Troyes, « le Champ des Oiseaux » située à deux pas de la Cathédrale, (rose, vert pastel, jaune pâle) ; les N° 46-48- 50 de la rue Kléber, ou le N° 32 (Maison du Dauphin), (tons jaun es, ocres, verts, rouges, avec décors peints de végétaux stylisés), les maisons rue Emile Zola, etc…

TOURELLE DE L’ORFEVRE (XVIe)

Rue Champeaux – rue Paillot de Montabert (Quartier Saint-Jean, secteur piétonnier)

Cette maison à tourelle, dite de l’Orfèvre, typique de l’architecture troyenne,

fut édifiée entre 1578 et 1618 pour François Roize, orfèvre, époux de Nicole

Boulanger.

Elle est supportée par trois cariatides à figure de faunes, et abrite l’escalier.

Dès 1300, la communauté des orfèvres s’était établie dans la rue Paillot de Montabert, y tenait ses assemblées et fêtait la Saint Eloi à l’église Sainte Madeleine toute proche. En 1594, elle comptait 28 maîtres.

MAISON DU BOULANGER (XVIe)

Rue Champeaux – rue Paillot de Montabert, face à la Tourelle (Quartier Saint-Jean,

secteur piétonnier)

Au rez-de-chaussée se trouvait la boutique d’un boulanger. D’où son nom…

Une poulie accrochée sous le toit permettait de monter jusqu’au grenier les sacs de farine. Jadis les petits carreaux des fenêtres à guillotine des deux étages étaient garnis de papier huilé.

HOTEL JUVENAL DES URSINS (XVIe)

Rue Champeaux (secteur piétonnier)

Jean Juvénal des Ursins (1360-1431) magistrat et prévôt des marchands, fut l’homme de confiance de la reine Isabeau de Bavière

RUELLE DES CHATS

Entrée Rue Champeaux et rue Charbonnet

Ainsi nommée parce que les maisons se joignant par les toits, permettaient aux chats de passer d’un grenier à l’autre.

COUR DU MORTIER D’OR

Entrée rue Champeaux, et rue des Quinze

Admirez le portail en bois figurant l’Annonciation.

HOTEL DE VILLE (XVIIe -XXe)

Place Alexandre Israël

De style Louis XIII (1624/1672). Au-dessus du porche d’entrée, la statue de

« Minerve casquée » a remplacé celle de Louis XIV, brisée en 1793, et

s’accompagne de la devise révolutionnaire restée dans sa forme initiale

« Liberté, Egalité, Fraternité, ou la Mort » (rare).

Dans la Salle du Conseil, médaillon de marbre de Louis XIV par François

Girardon (1690).

HOTEL DE MARISY (XVIe)

Angle rue des Quinze-Vingts et rue Charbonnet

Sa tourelle d’angle en encorbellement servait d’oratoire, et permettait de

surveiller toutes les rues alentours !

Ne pas manquer : les ferronneries des fenêtres en fer tordu au marteau

pratiquement sans soudures (rare). On en trouvait sur les fenêtres des

boutiques de marchands de vin.

LA MAISON DU MOÏSE (1553)

Angle rue Charbonnet et Rue Paillot de Montabert

Cet édifice Renaissance en damier champenois fut le bureau principal des Postes de 1844 à 1927.

Sa niche d’angle accueille une statue du prophète Moïse. La margelle (XVIe siècle) du puits provient de la cour de l’ancien Palais de Justice.

HOTEL D’AUTRUY (XVIe)

104, rue Général de Gaulle

Jean d’Autruy fut anobli par Henri IV en 1594. Demeure typique en damier champenois (assemblage de brique et pierre).

Remarquer : ses volets sont situés à l’intérieur, comme autrefois.

SYNAGOGUE – INSTITUT RACHI

5, rue Brunneval

La Synagogue rappelle l’importance de la communauté juive à Troyes, présente dès le XIe siècle avec l’illustre savant RACHI, (contraction de Rabbi Chlomo ben Isaac), connu dans le monde entier et dont les commentaires de la Bible font toujours autorité.

Ses travaux, sous forme de gloses, expliquent le sens littéral de l’Ancien Testament et du Talmud. Face à la Synagogue, l’Institut Universitaire Rachi, centre européen d’Etudes et de Recherches Hébraïques. Sur l’esplanade du Théâtre de Champagne.

Mémorial RACHI, « monument de lumière », inauguré en présence d’Elie Wiesel, Prix Nobel de la Paix.

L’HOTEL DU LION NOIR (XVIe)

111, rue Emile Zola

Edifié à la fin du XVIe siècle par un riche commerçant allié à de nobles familles troyennes, à l’emplacement même d’un bâtiment détruit par l’incendie du 26 février 1559, et implanté dans ce qui s’appelait à l’époque la rue de l’Epicerie.

Sa restauration a permis de dégager, sous le crépi, une admirable façade sculptée Renaissance.

HOTEL DES ANGOISELLES (XVIe)

Angle rue Saussier et Montée des Changes

On dit qu’il s’appelait autrefois Hôtel Gandelus, du nom d’une famille italienne venue à Troyes pour les Foires de Champagne, vers 1256.

Insolite : tour en essentes de chataignier, et curieux assemblage de pierre, de brique, de craie, et de bois.

HOTEL DE CHAPELAINES (XVIe)
55, rue Turenne

Edifié en 1536 par les Largentier, teinturiers en draps, il s’appelait alors Grand Hôtel de Clairvaux.

Un des fils, devenu Baron de Chapelaines au service d’Henri IV, lui donna son nouveau nom. Après Louis XIII en 1629, il accueillit en 1814 le roi de Prusse Frédéric Guillaume II, le Tsar Alexandre 1er et François 1er d’Autriche.

Ce dernier, ravi de l’accueil, offrit un magnifique diamant à son hôtesse avec lequel il grava sur une des vitres encore conservée aujourd’hui, un mot mystérieux (Henrig ?).

HOTEL DU PETIT LOUVRE (XVIe-XIXe)

Angle place du Préau, rue de la Montée Saint-Pierre, rue Linard Gontier

Cette ancienne maison canoniale du chapitre Saint-Pierre a été édifiée sur les vestiges de l’enceinte gallo-romaine.

C’est dans ce quartier que s’élevait, jusqu’à la Révolution, le Palais des Comtes de Champagne. Au XIXe siècle, les bâtiments sont occupés par les diligences allant de Troyes à Paris et par la Poste aux chevaux.

Selon la tradition orale, les postillons partaient du Louvre, à Paris, d’où son nom.

LA PREFECTURE (XVIIIe-XIXe)

Place de la Libération

Sur l’emplacement de l’ancienne abbaye de Notre-Dame aux Nonnains, la plus importante abbaye de femmes du diocèse de Troyes au Moyen-Age, le bâtiment actuel, réalisé par l’architecte La Brière, fut achevé en 1781.

L’horloge remplace un buste en bronze de Désiré Briden (1899) fondu pendant la guerre de 39-45.

Le square aménagé en 1912, s’orne d’un groupe en marbre blanc de Suchetet « le rapt » (un triton enlevant une naïade).

ABBAYE ST-MARTIN-ES-AIRES (XVIIe)

Rue Saint Martin-ès-Aires – Site Universitaire

Fondée au XIIe siècle, « ès Aires » signifiait alors « dans les champs ». Au XVIe siècle, l’un de ses abbés fut le célèbre peintre architecte italien Le Primatice.

Reconstruite de 1656 à 1759, (style Louis XIII), elle abrita successivement une filature de coton, un orphelinat, un pensionnat des Soeurs du Sacré-Coeur. Chapelle (1890) de style « Baltard » avec poutres et balustrade en fonte.

 

CONTACT :

Chambres d’Hotes en Champagne près de Troyes
VillaPrimerose
94 rue Saint Remy
10700 Arcis sur Aube
Champagne, France

Tel : 03.25.37.34.40
ou de l’étranger + 33 (0)3.25.37.34.40

mail : villaprimerose@gmail.com

 

A bientôt à la VillaPrimerose

Nelly, Martine, Marie, Laetitia, Franck, Luc, Fabien & Charles vous remercient pour votre visite.

Nous vous attendons à la VillaPrimerose, gite et chambres d'hôtes près de Troyes et de l'autoroute A26....

Conditions Générales

Conditions Generales de Ventes
Copyright : Chambres d’hôtes VillaPrimerose - Réalisation : Chambres d’hôtes VillaPrimerose

Menu